La technologie au service des jeunes parents

Je vous le racontais à l’époque déjà, la technologie a joué un rôle pendant mon accouchement : en Googlant « contractions » et en téléchargeant l’application pour chronométrer les contractions qui m’a servie une bonne partie du travail ^^.

Mais il n’y a pas que ça!

Pendant toute ma grossesse, j’ai suivi au jour le jour les conseils de l’application Doctissimo « Ma grossesse« . Fun fact : Henry-Anne postait sur la chaîne YouTube de Doctissimo chaque semaine l’avancement de sa grossesse, et était au même stade que moi, à une semaine près. Ca, c’était très cool à suivre forcément, quel service!

Sinon, l’application était déjà très utile. A savoir : les conseils administratifs et concernant la date d’accouchement sont français et donc différents d’ici. (En France on accouche à 40SA, en Belgique 41. Ou l’inverse. Bon ok, je vous aide pas :D)

On pouvait noter son poids et suivre l’évolution dans Ma Grossesse, mais j’ai préféré la balance connectée de Withings. L’appli me laisse de jolis graphiques en souvenir.
withings balance appli2

Grosse, pas grosse. Grosse… 

Forcément, depuis la naissance du petit j’ai embrayé sur l’application Withings Baby. J’y note après chaque visite à l’ONE le poids et la taille de mon bébé pour avoir une belle courbe de croissance. L’application est faite pour fonctionner avec le pèse-personnes pour bébés Withings, mais ce n’était pas du tout dans mon délire de le peser/mesurer tous les jours. En tant que maman allaitante, je ne voulais justement pas savoir son poids avant/après qu’il ait mangé. Chaque mois, c’était parfait. Pas besoin de la balance en fait, on peut encoder les données manuellement, ça suffit.

withings balance appli

L’application Withings Baby Companion (toujours la même) permet aussi chronométrer les tétées, ça j’ai essayé pour le fun mais je vous déconseille la pratique! En tous les cas, si vous voulez réussir votre allaitement : regardez votre bébé, pas votre horloge. Si vous voulez vous souvenir du dernier sein que vous avez donné, un boobytag ou un bracelet d’allaitement suffisent.

Comme je les linke à l’instant, l’e-shop Boobs & burps m’a bien aidée. Ils sont spécialisés en allaitement, ont des boutiques à Anvers, Gand et Dilbeek ainsi qu’un e-shop. J’y ai commandé mon tire-lait (glamour bonjour). J’ai appris le jeudi que j’allais être opérée le jeudi qui suivait et que mon bébé devrait boire pendant mon absence : commandé le jeudi soir, mon tire-lait arrivait le samedi, me permettant de faire des réserves suffisantes. :-)

Au niveau des capteurs de santé, enceinte, j’utilisais le capteur de Withings, Pulse. Peu de temps après l’accouchement, j’ai eu l’occasion de tester le Nike Fuel mais il s’adressait aux vrais sportifs, c’était pas vraiment le top pour garder un oeil sur sa santé, du coup je l’utilisais pour vérifier que je n’en faisais pas trop par jour, et j’essayais de ne surtout pas atteindre d’objectif! :D
Depuis, j’ai complètement flashé sur le Up24 de Jawbone, je regrette de ne pas l’avoir eu quand bébé est né car c’est un super capteur de sommeil! Parfois, bébé nous réveille tôt, on pense que ça ne va pas du tout, alors qu’on peut avoir atteint notre objectif de sommeil. Quand j’ai acquis le Jawbone Up24, j’avais une moyenne de 5h de sommeil par nuit, maintenant  je frôle les 7. #troplafrime C’est bête mais de savoir qu’on a dormi assez d’heures, ça aide encore plus que d’avoir dormi assez. Et si on ne dort pas assez, la super appli nous recommande une heure de coucher, genre 21h.

jawbone up 24 conseil

C’est moins « nouvelles technologies » et ça n’a rien à voir avec les bébés, mais mon réveil lumière Philips m’a beaucoup aidée aussi! Pourquoi? Bêtement parce que je pouvais mettre la lumière au minimum pour nourrir bébé la nuit sans réveiller le papa, ni tout à fait le bébé. Quand il dormait encore dans notre chambre au tout début, je laissais allumé tout doucement comme une veilleuse et ne pas se prendre des coins de meubles dans les orteils en rentrant dans la pièce, aussi.
Très bébé mais pas nouvelles technologies non plus : le Babycook, un indispensable.

Au niveau de Facebook : les groupes de mamans où je papote incognito sont une mine d’informations et de conseils. Pas besoin de vous inviter : vous trouverez le vôtre. :D
Il y a les groupes destinés à chaque sujet : allaitement, portage, ventes d’occasion, motricité libre, diversification, baby blues, méthode Pantley et évidemment organiser son voyage à Disney. :D
Si vous voulez des URL n’hésitez pas à me demander, vu les niveaux de confidentialité je préfère ne pas afficher d’office.

Sur YouTube : j’ai regardé des vidéos de tutos. Surtout pour le portage : JPMBB et ErgoBaby (mes marques préférées). Attention : ces vidéos ne suffisent pas, un atelier peut s’avérer utile si vous comptez porter.

Pour les photos, j’ai beaucoup utilisé les applications Caméra+ qui rend jolie n’importe quelle bête photo, Diptic pour mettre plusieurs photos en une, Halftone pour le fun (ajouter du texte, des bulles etc.), et Typic pour juste un filtre + joli texte.

premier biscuit bebeHalftone

Ma grande déception? La caméra iBaby (M2). Heureusement sa grande soeur nous a dit un jour que la caméra bippait (!!!) et la réveillait (!!!), je sais pas depuis combien de temps ça bippait la nuit je sais pas pourquoi et réveillait peut-être (sûrement?) notre bébé, mais ça a de quoi mettre la haine dans le genre.
Maintenant, bêtement, on ne sait plus l’utiliser! Impossible à paramétrer, ça ne s’installe plus, bref, poubelle. :( Par contre, le babyphone Avent j’y suis devenue accro, on utilise celui-ci. Température de la pièce (et alertes si ça descend/monte trop), veilleuse, musique,… la Rolls Royce du babyphone.

Et mon bébé? Lui ne peut plus se passer de sa luciole.
Du coup, en tant que maman prévoyante, je ne pars plus en week-end sans mes piles et mon  tournevis cruciforme. ;-)

Il y a aussi quelques recettes IFTTT pour la maison (par exemple : allumer les lumières Hue quand je me réveille (Jawbone Up)), mais sans Nest ni prise connectée, pas encore grand intérêt.

Et vous, quelles technologies vous ont aidé, un peu, beaucoup, à la folie?