Tous les articles dans shopping

Test du robot aspirateur POWERbot VR 7000 (Samsung)

Je vais devenir une spécialiste du sujet, oui ! Un an après avoir acheté un Roomba, j’ai reçu de Samung le meilleur de leurs robots aspirateur : le POWERbot VR 7000. 

J’ai testé les deux dans deux appartements différents, puisque j’ai déménagé deux semaines après avoir accueilli le Samsung. Cela tombait plutôt bien puisque nous avons déménagé… dans un duplex.

L’attribution des étages a été plutôt facile : le Samsung va à l’étage avec tous les tapis. Avec ses  deux grandes roues qui le rendent « tout terrain », il gère parfaitement la montée sur tapis. Aucun risque avec l’escalier puisqu’il détecte automatiquement les trous et ne s’y jette pas. L’étage des tapis est aussi l’étage du chien : le Samsung broie tout ce qu’il aspire et le transforme en poussière. Aucun risque d’enroulage de cheveux ou de poils dans le mécanisme donc, facile !

les roues tout terrain

Le POWERbot VR 7000 s’adapte à la surface sur laquelle il travaille et aspire plus ou moins fort. Il cartographie les pièces grâce à sa caméra qui reconnaît… les plafonds, ou les meubles vu du dessous. :) Le robot mesure 97mm de haut ce qui lui permet de passer sous pas mal de meubles. Il robot est livré avec un mur virtuel. Il a déjà attrapé le câble de mon Macbook sans l’abîmer, ouf !

les brosses en caoutchouc sans cheveux enroulés autour <3

Le défaut que je lui ai trouvé : comme il aspire « en serpent » et pas de manière circulaire comme un robot rond, il avait du mal dans mon ancien appartement qui avait certaines pièces coupées en diagonale. Il détecte les murs et obstacles et s’y arrête à 15mm. Il a une brosse à l’avant qui va sortir et racler les coins comme une languette. Je n’ai pas réussi à capter ce moment captivant en vidéo malheureusement. ^^’

la télécommande

Le POWERbot se synchronise avec l’application Smart Home de Samsung (compatible avec l’application mobile IFTTT : faites un search « Samsung »), ce qui permet d’imaginer des scénarios créatifs. :) Exemple : Domino’s Pizza a créé un scénario « allumer le robot quand ma pizza est préparée pour que ma maison soit propre avant le début de la soirée pizza » :D.

Vous pouvez le contrôler depuis votre smartphone mais aussi grâce à la télécommande et à l’option « point cleaning », on pointe la zone à nettoyer au sol et le robot suit nos indications.
Pas de chance : l’endroit où nous en aurions eu le plus besoin est la cuisine… qui a un sol en verre. Le point ne s’y affiche donc pas. Je me dis que ça doit aussi buguer sur les sols trop foncés, à vérifier. :) Pas grave : la fonction « spot » permet de cibler les zones à miettes (toi-même tu les connais #viedeparent).

Conclusion

Il est ultra-efficace, s’entretient facilement et me paraît beaucoup plus « grand public » malgré ses options « geek » et sa haute technologie. :) Comme tous les robots, cela doit être complété par un vrai aspirateur, mais je trouve que vraiment, le robot suffit pour la surface, et que lorsque l’on passera avec l’aspirateur à la main, on prendra plutôt le temps d’aspirer les coins, plinthes et autres poussières.

Prochaine étape

Après la machine à laver et l’aspirateur, j’aimerais bien investir dans un purificateur d’air. Je vois dans IFTTT qu’ils peuvent se régler automatiquement selon le degré de pollution ou les niveaux de pollen enregistrés. :) Après tout, on passe un tiers de notre temps dans notre chambre… si elle est propre au sens propre (lol…) grâce à l’aspirateur, ce serait encore mieux qu’elle soit débarrassée de toute pollution. :)

Lire les commentaires pour cet article

Test du robot aspirateur iRobot Roomba 776p

Lorsque j’ai déménagé, l’une de mes priorités fut d’acheter un robot aspirateur ! Pourquoi ? Comment  ? Bonne idée, ou pas ? Le bilan après quelques mois. 

Un aspirateur à 500 boules, ça ne s’achète pas sur un coup de tête (enfin pas sur la mienne 🙄 #ruinée ). Mais un aspirateur robot, ça me semblait indispensable. Par contre, ne plus avoir d’aspirateur classique du tout, j’hésitais malgré tout. J’ai quand même passé le cap, et me voilà à vous débriefer ça après six mois.

Pour vous donner le contexte et du coup mon utilisation : je vis dans un appartement avec parquet en bois, j’ai un tapis à poils longs (ce style-ci de chez IKEA), un tapis persan qui fait tout mon salon ainsi qu’une peau de vache. Je me rends compte en l’écrivant que ça fait beaucoup de tapis. :D Autre point important : j’ai des cheveux longs (ça joue, on y reviendra).

Pas de problème d’étages ou d’escaliers dans mon cas, donc.

En passant par la centrale d’achats, le plus avantageux était le « spécial animaux », le Roomba p776, dont la spécificité est d’être fourni avec deux murs virtuels et un kit de nettoyage dont des brosses de remplacement. Autre avantage : il est blanc, ce qui lui donne un petit côté stormtrooper non négligeable, et le rend assorti à a poussette de mon fils. 😏

Sans plus attendre : mon avis

Un robot aspirateur iRobot est un concentré de technologie et doit être traité comme tel. Je ne le conseillerais pas à n’importe qui car je l’aime autant que je peux le détester. Oui, mon iRobot et moi vivons une terrible histoire d’amour avec ses hauts et ses bas.

Au début : tout est rose et on kiffe, forcément. Ensuite, viennent les soucis : elle s’appelle « erreur 41 », elle clignote en rouge et le laisse planté au milieu du salon, la vilaine. Mais qu’est-ce qu’il t’arrive ? Parle-moi ! On peut surmonter ça, ensemble.

En fait, c’est plutôt simple : un robot aspirateur doit être entretenu aussi souvent qu’il est utilisé.

Après chaque utilisation, il faut vider le bac et tapoter les filtres.
Chaque semaine, il faut enlever et nettoyer les brosses. Et avec des cheveux longs qui s’enroulent tout autour, ça peut être relativement périlleux. Heureusement, dans le kit de nettoyage il y a une brosse très bien pensée qui permet de couper les cheveux enroulés autour de la brosse et de les enlever en les grattant.
Il faut enlever et nettoyer les roues régulièrement (ce qui demande un tournevis).
Pensez à nettoyer aussi les capteurs de vide et les contacts de chargement. Perso, après chaque manucure je passe dessus avec un coton propre et du dissolvant (à peine humide). Très efficace.

En gros : les robots c’est comme les histoires d’amour, ça s’entretient.  Cela peut paraître rébarbatif comme gestes,  mais si la vie était facile ça se saurait, non ?  Et puis le robot vous le rend bien !

Les surfaces sont nickel après et j’ose même dire (oui, j’ose !) que dans certains cas, le résultat est meilleur qu’avec un aspirateur classique ! J’explique : si vous n’en avez jamais utilisé, vous visualisez l’aspirateur comme étant rond et donc en théorie, n’allant pas dans les coins. Certes, il rate un cm² des coins. Par contre, avec sa brosse rotative, il racle bien le sol et ramène à lui toutes les crasses. C’est comme ça qu’il a récuré certains interstices entre le sol et les plinthes chez moi.

Mon utilisation

Voici comment moi je l’utilise, parce que je suis persuadée que chacun peut en avoir une différente.

Je n’utilise pas du tout la fonction de programmation, par exemple. Il y a trop de pièces, de jouets peut-être dans le chemin que je n’ai pas envie de ramasser avant d’aller bosser et quand mon fils est chez moi, il ne tourne quasi pas.

Ce que je fais : je commence par ranger une pièce. Avec une brosse, je dépoussière les meubles, appuis de fenêtre, les plinthes et les coins. Je monte les chaises sur les tables et check si le sol est libre. J’installe éventuellement un mur virtuel et ensuite, c’est parti mon kiki. Pendant qu’il tourne, pièce suivante : linge à ranger ? Brol à ranger, dépoussiérer ? Je le fais ainsi transiter de pièce en pièce selon mon avancement avec une zone spéciale pour le tapis à poils longs. Car si il peut très bien en descendre sans accident, il ne veut pas y monter ! Du coup, avec quelques caisses et les deux murs virtuels, je l’y dépose et il aspire super bien. Il fait ensuite le reste de la pièce (autour du tapis).

En cas de besoin, on peut lui demander d’aspirer 1m² en quelques secondes (fonction « spot« ), il fait un petit tour. Pratique pour les miettes sous la table par exemple.

Et grâce à la fonction « dock« , il retrouve tout seul sa base. Par contre, c’est bien sa base de chargement le défaut pour moi. Très légère et avec des connecteurs de recharge devant être nettoyés souvent, si on ne l’attache pas à un mur (et en fait je ne sais pas si c’est possible), l’aspirateur peut passer à côté et la faire déplacer, se bloquer dans la prise etc. Il peut même ne pas recharger du tout puisque mal branché. Un peu cheap. :(

Conclusion

Idéal pour l’appartement d’un célibataire aux cheveux courts, je le déconseillerais aux personnes qui ont du mal avec la technologie ou impatientes. Le bruit n’est pas insupportable mais ne permet pas de regarder la télé pendant qu’il tourne. C’est un véritable concentré de technologie et je le kiffe d’amour.

 

Lire les commentaires pour cet article

Mon sapin avec Listminut : débriefing et codes promo

Chaque année, c’est la même question, avec un peu plus de pression depuis que je suis maman : quel sapin adopter mais aussi, comment l’acheminer jusqu’à mon foyer ? 

Vrai ou faux ?

Il y a deux écoles, mais une fois qu’on a eu un Nordmann dans son salon, on peut difficilement revenir en arrière. D’un autre côté, l’aspect plus « touffu » des fraseri me faisait également de l’oeil pour cette année.

vous le voyez, le côté touffu ?

vous le voyez, le côté touffu ?

Il faut aussi prendre en compte le transport jusqu’à la maison. Sans voiture, pas facile facile. L’année passée, Uber a livré des sapins « Nos Pilifs » mais ils ne le font pas cette année. On m’a aussi parlé des sapins IKEA (mais ils sont trop rikikis, ils entrent pas dans le game du sapin), du coup j’ai envisagé sérieusement ListMinut. Trop de chance, j’ai reçu un code promo qui m’a permis de commander un plus gros sapin ! Pour 65€ (code promo en bas de l’article), j’ai opté pour un sapin Nordmann entre 1m75-2m. J’ai pu choisir la date de livraison et si je préférais être livrée le matin ou l’après-midi.

Rendez-vous était pris pour ce dimanche matin.

Nicolas est arrivé un peu après 9h, et en quelques minutes, l’affaire était faite !

Merci Nicolas !

Merci Nicolas !

Nicolas m’a passé sa carte (ce n’est pas ce que vous pensez), il m’explique les services qu’il rend habituellement : bricolage, photographie et livraisons avec sa camionnette. Je ferais bien appel à lui pour repeindre le mur de ma cour : je voulais le faire pour cet été mais le temps est passé tellement vite, tiens on est déjà en automne, et je n’ai pas le courage ^^

J’ai donc découvert ListMinut lors de cette expérience, je chercherais bien aussi une fée du logis sur la plateforme pour le nettoyage de mes vitres (de nouveau, ce n’est pas que je suis fainéante, c’est juste que j’ai d’autres priorités?). Je me suis même demandé quels services je pourrais proposer moi, pourquoi pas ?

Code promo ListMinut

Recevez 20€ de crédit sur ListMinute en vous inscrivant avec mon code « FLORENCEMAN« .

 

Lire les commentaires pour cet article

Test de la machine à laver Samsung AddWash 12 kg

J’ai reçu la semaine passée la machine à laver Samsung Addwash, celle où on peut ajouter du linge après que le cycle ait commencé et c’est trop cool : voici mon premier débriefing !

Depuis leur sortie je flashe sur les machines à laver avec technologie Eco Bubble : elles injectent de l’air dans le tambour, ça bulle, ça fait plus de mousse, ça lave et ça rince mieux, c’est écolo, tout ce que j’aime.

Quand on m’a proposé de tester l’AddWash au début j’étais pas tellement emballée, mais comme il y a aussi l’éco bubble, un écran LCD, qu’elle est connectée, a une appli et plein d’autres options dingues, j’ai changé d’avis en 45 secondes ^^

La belle surprise a été de recevoir le modèle 12 kilos au lieu des 8 prévus. Elle est à 1399€ au catalogue mais la gamme AddWash commence à 649€. C’est vraiment ce que je voulais en déménageant !

AddWash

Le point fort de cette machine c’est clairement l’option AddWash : on peut ajouter du linge dans la machine jusqu’à 15 minutes avant la fin du cycle. Sur Twitter, on m’a répondu que c’était gadget, mais que celui qui n’a jamais rien oublié avant de lancer sa machine me jette la première chaussette !

Regardez comme la vie devient facile :

samsung-addwash-WW12K8402OW– Maman, maman, tu peux laver mon t-shirt ?
– Mais enfin pitchouloutte, la machine tourne déjà !
– Stop tes mythos, tu peux encore l’ajouter
– OKER LOL 

Ou comment une génération va encore avoir la vie beaucoup trop facile. Nos grands-parents ont connu la guerre, moi j’ai connu la chaussette qui est tombée de tes mains dans le couloir…

dramaticLOOK AT THE CHAUSSETTE

Mais maintenant j’ai la belle vie ! 

Je peux ajouter du linge jusqu’à 15 minutes avant la fin du cycle, il y a un programme Super Speed de 59 minutes, une appli pour checker où en est mon linge, une notification quand la machine est terminée… ah oui parce qu’elle est tellement silencieuse qu’on n’entend quasi rien : la technologie VRT Plus™ réduit le bruit et les vibrations en cours de lavage. Grâce à un champ magnétique et une histoire de billes qui tournent dans le sens opposé au linge (j’espère avoir bien compris), elle ne vibre quasi pas.
J’aurais pu l’installer dans le salon de mon salon (ELLE EST TROP BELLE) sans que son bruit ne me dérange, mais je l’ai installée à la cave de mon nouveau château, avec mon personnel de maison. 👸🏼

Vous pouvez le remarquer dans le widget de la colonne de gauche si vous me lisez depuis votre ordi, ma wishlist NEEED a pris une tournure différente depuis mon déménagement seule. Maintenant que j’ai testé l’application Smart Home de Samsung, j’ai envie d’y ajouter le climatiseur intelligent, le frigo intelligent, le four intelligent, le robot aspirateur intelligent…. CA A L’AIR TROP COOL !

Si vous avez des questions n’hésitez pas dans les commentaires, j’y répondrai dans un plus long test.

Lire les commentaires pour cet article