fbpx

Florence aux Bahamas : l'arrivée au Club, ENFIN!

La suite de mon récit des Bahamas (tout lire).

A l’atterrissage, première chose qui me choque : la luminosité! En ouvrant la porte de l’avion tout le monde a tourné sa tête tellement c’était fort.

aéroport columbus isle club med

Puis, la chaleur évidemment! J’avais l’air fine à me trimballer ma veste en cuir et mon sweatshirt Disney.

aéroport columbus isle club med

Déception : #LesFrançais ont montré qu’ils n’avaient pas mis de frontière à leur mauvaise humeur. Il fallait attendre dans la bus le temps que le groupe soit au complet pour démarrer vers le Club, mais c’était trop demander! « Si on doit attendre une heure autant y aller à pieds! » et… ils l’ont fait. Les habitués sont descendus du bus pour le faire à pied… ok, de fait, on avait plus marché pour traverser la piste d’atterrissage que la distance parcourue par le bus entre l’aéroport et le Club (à 100m), mais y avait pas de quoi se presser!? Apparemment oui. >;_<; Surtout que le bus était climatisé et que la chaleur était écrasante! SOIT. Vis ta vie.

Petite visite ? C’est PARTI !

club med columbus isle

club med columbus isle
vue depuis la chambre
club med columbus isle
« couloirs » entre les chambres, au fond: l’océan
club med columbus isle
les couloirs (bis)
club med columbus isle chambre deluxe vue sur mer
vue depuis la chambre
club med columbus isle chambre deluxe vue sur mer
la même, version panoramique

Après ce moment, je vous avoue que je me suis effondrée pour une sieste le temps que mon estomac se remette en place.

Au réveil, j’ai le temps de faire un FaceTime avec Quecoeur puis réunion d’information. Ce que j’en ai retenu, c’est qu’on a applaudi des gens parce qu’ils faisaient leur boulot. Nan, je suis pas mauvaise! Ca m’a juste fait rire. Je me suis imaginée la même scène dans l’openspace lorsqu’une école vient visiter les bureaux : « alors là, c’est Florence, notre Community Manager vous pouvez l’applaudir, yeah! » o//
C’est ça, l’esprit Club Med! Et franchement c’est cool! Vaut mieux ça que l’inverse.

Sur le coup j’étais encore un peu patraque mais j’ai été faire le tour des installations le temps que le soleil se couche.

club med columbus isle chambre deluxe vue sur mer

club med columbus isle
le ponton en bas de ma chambre pour accéder à la mer
club med columbus isle plage
la plage de sable blanc
club med columbus isle plage
la plage (bis)
club med columbus isle chambres
les chambres
club med columbus isle piscine
la piscine (je commence à me demander pourquoi je tape des légendes quand même, c’est pas bien compliqué mais SOIT :D)
club med columbus isle piscine
la même piscine, donc o//
club med columbus isle réception
un coin du bar

Après ça, il est déjà temps de manger. Je mange très light mais le buffet des desserts me fait quand même de l’oeil… arrivée face au chef qui sert des profiteroles, j’ai l’air tellement à l’Ouest qu’il me dit « don’t be so shyyy!??! » la te-hon. J’étais pas timide, j’ai juste mis trop longtemps à me décider : les amandes effilées, ça se vomit facilement, ou pas?

club med columbus isle
lesdites amandes (sisi, regardez bien!) #dessertscandaleux

Florence arrêtera-t-elle enfin de parler de vomi? Comment annoncera-t-elle à Quecoeur que le bikini-string, c’était pas une blague? Arrivera-t-elle a activer le WiFi sur son Macbook? Est-ce qu’elle résistera à l’envie brûlante de répondre à ses mails professionnels? Est-ce que sa manucure tiendra la semaine? Et surtout : postera-t-elle enfin des photos d’elle en bikini? HEIN?

Suite au prochain épisode !