fbpx

Comment réclamer votre indemnisation en cas de retard de vol ?

indemnisation retard vol

Vous partez ou revenez de vacances et vous êtes bloqué dans un aéroport à cause d’un retard d’avion pendant des heures ? Réclamez votre indemnisation avec un spécialiste, Flightright.

Vous vous souvenez sûrement de mes aventures à multiples rebondissement en avril, lorsque je suis partie pour la première fois seule en vacances avec mon fils. Non seulement il y avait le stress de partir seule, avec un petit de 4 ans, sortir du continent, prendre l’avion… et gérer seule un enfant pendant une semaine en tête à tête. Les parents peuvent imaginer à la fois le stress comme l’opportunité de passer du temps de qualité ensemble.

Je partais donc pleine de sentiments contraires et d’appréhension autant que d’excitation.

12h de retard pour notre avion

Alors qu’à l’aller notre avion n’a eu « que » une heure de retard. Au retour nous en avons eu… 12 ! Je vous laisse imaginer mon désarroi. Evidemment, au début on nous a annoncé qu’une heure. Mais après une heure, toujours pas d’avion. Nous avions quitté l’hôtel à 5h30 (lever à 4h30). Nous étions trop tôt à l’aéroport alors que le retard était déjà annoncé.

Après 4 heures à patienter et tenir en haleine mon amoureux resté en Belgique (à coup de SMS hors de prix), nous embarquons.

Le commandant de bord précise les raisons du retard. L’avion avait un problème de moteur. Moi qui ai déjà peur en avion, je vous laisse imaginer ma panique !

Nous voilà sur la piste pour décoller et…. « mesdames et messieurs, le moteur est HS« . Retour au parking et débarquement ! « Nous cherchons un mécanicen » nous disent-ils. Je regarde autour de moi et je ne vois qu’un aéroport au milieu d’un désert. Si il était caché quelque part, ok, mais j’étais pessimiste. Comment expliquer ça à un enfant ?

Nous revoilà au hall des départs, avec certains passagers chahuteurs qui voulaient déjà commencer une révolution. Je me suis retranchée dans le camp des relax : rien ne servait de s’énerver, cela ne ferait pas décoller l’avion ! A ce stade, nous avions bien 5h de retard.

On nous organise une distribution de tickets pour manger. Miam les bonnes frites ! ^^’

Des frais imprévus

Autre problème quand l’avion est en retard et qu’on doit faire patienter un enfant : résister au magasin taxfree plein de brols ! On n’a finalement pris qu’une sucette géante et un petit jeu, relativement raisonnable. C’est bête mais en plus du temps perdu, c’est un budget à prévoir.

Ils ont finalement du envoyer un avion de secours pour venir nous chercher. Avion plus petit, donc ils ont du trouver des volontaires pour rester 1 jour de plus, réattribuer toutes les places… débarquer et remettre les bagages dans le nouvel avion. Un beau bordel.

Attendez la blague n’est pas finie : je suis donc au premier rang, et j’entends le commandant dire à une hôtesse « grève à Marseille, on peut pas décoller, au moins 1h à patienter« , l’hôtesse répond « ok je fais déjà la démonstration de sécurité« . J’étais la seule à avoir capté la conversation ! Le mec à côté de moi me croyait pas.

Et oh quelle surprise « mesdames et messieurs suite à une grève des contrôleurs aériens à Marseille nous ne pouvons pas passer, nous attendons les ordres pour décoller …. d’ici 50 minutes. »

La température commençait à monter parmi les passagers qui pétaient des câbles. Personnellement je faisais tampon pour que mon fils ne ressente pas les problèmes et que ça ne ruine pas trop nos vacances.

Mais c’est bien la première fois que j’ai vécu des applaudissements dans un avion après le décollage !

Mon fils a été d’une patience exemplaire tout le long, sans lui j’aurais vraiment pas supporté, vomi dans tous les coins de l’aéroport d’Enfidha. Ca nous en fait, des souvenirs… il est prêt à faire le tour du monde, ça c’est sûr. Moi pas encore.

Une indemnisation pour le retard subi

Très vite parmi les passagers les habitués discutaient sur nos droits : nous avions droit à plusieurs centaines d’euros d’indemnisation pour le retard subi. Personnellement, je n’avais encore jamais vécu ce cas de figure.

Les compagnies aériennes ont pourtant l’obligation d’informer les voyageurs là-dessus mais autant vous dire que ce n’était pas le cas ici. Comme ça vous savez : selon la distance et les heures de retard, vous avez droit à une indemnisation pour le retard de votre vol.

Faites appel à Flightright pour réclamer votre indemnisation et surtout, faire respecter vos droits !

En toute transparence

Article sponsorisé. Rédigé par mes soins et validé par Flightright.