fbpx

Le service après-vente de Vanden Borre : paye ton fer!

Je ne résiste pas à l’envie de vous raconter ma petite mésaventure qui se déroule pour l’instant avec Vandenborre. Je n’ai jamais eu de soucis avec eux, et je les ai même recommandés dans le passé.

Mais voilà, déception.

L’année passée, nous achetons un fer à repasser et un presse-agrumes chez eux. Pile un an plus tard, les deux nous lâchent. Le presse-agrumes ne tourne plus, et le fer à repasser coule quand on y met de l’eau. Mais pas des petites gouttes, c’est la douche!

Nous ramenons donc les deux au Vanden Borre du Shopping d’Anderlecht où on nous reprend le presse-agrumes pour en prendre un neuf, par contre, le fer à repasser il faut l’envoyer en réparation et donc attendre. C’était le 27 juillet.

Franchement, j’aurais préféré être privée de jus d’oranges que de linge repassé. Soit. Heureusement ma soeur est en vacances, nous pouvons emprunter le sien.

Après une semaine, on nous appelle pour aller le rechercher. Youpie.

Un trajet jusque là et 15 minutes  de file plus tard, je récupère notre fer à repasser chéri. Ils ont remplacé la semelle du fer et ont noté « test OK ».

À la lessive suivante, je sors mon fer et V’LÀ TI PAS QU’IL COULE TOUJOURS AUTANT! ٩(×̯×)۶ TEST OK? REALLY?

J’étais tellement énervée que je n’étais même plus énervée, en fait. Je sais pas si ça vous arrive aussi, mais moi, quand un truc m’énerve vraiment, ça me passe au-dessus de la tête. J’arrive plus à m’énerver, tant mieux…

Le lendemain, j’appelle. Ils font bien des tournées pour réparer le gros électro-ménager, ils pourraient bien faire une halte à Forest pour venir chercher un F*CKIN fer à repasser qu’ils ne sont pas foutus de réparer? Et bien non. J’ai rêvé d’un SAV au pays du Bisounours!

Allô? Je suis pas très très contente! 

Je retourne donc au magasin, toujours aussi zen d’énervement, et je me renseigne: ce sont bien les ateliers de Vanden Borre qui réparent et pas ceux de Rowenta. Impossible d’en avoir un en remplacement.  Par contre, ma soeur rentre demain donc ce soir on va repasser à la chaîne!

Quand j’irai rechercher mon fer je prendrai une bouteille d’eau avec et je ne sortirai pas du magasin sans avoir fait le test moi-même.

Sorry, je ne voulais pas faire un blogpost de femme au foyer mécontente, mais il y a quand même des choses qui me dépassent, genre devoir aller faire la file 3 fois dans un magasin pour faire réparer un fer sensé fonctionner AU MOINS deux ans. Suite au prochain épisode… ;'(

Mise à jour :

Suite à mon blogpost, j’ai été contactée via Twitter par @Vandenborre qui me demandait d’envoyer mon numéro de tél en DM. Problème, ils ne me suivaient pas, et ont mis quelques jours à me suivre… une fois qu’ils ont eu mon numéro, ils ont appelé l’atelier pour demander ce qu’il en était. Finalement, ils m’ont dit de ne pas attendre la réparation (genre ils n’ont pas confiance?) et d’aller en magasin chercher un autre fer. On m’a dit, je cite : « allez en magasin, donnez votre nom et dans l’ordinateur il sera écrit que vous pouvez prendre un autre fer ». J’arrive à trouver une plage horaire deux jours plus tard pour faire un détour jusqu’au VandenBorre de la Chaussée d’Ixelles.

Misère.

Je tombe sur une vendeuse sympa, mais alors que j’allais partir, fer en main, ils réalisent qu’ils ne savent pas gérer ce cas de figure dans leur programme, donc ils ne me le donnent pas… (gestion de stock, besoin d’une autorisation téléphonique et PAS DE BOL il était 17h59… alors qu’il était écrit en grand ECHANGE OK dans le programme).

Le ton est vite monté et le pey s’est ouvertement foutu de ma gueule au lieu de m’expliquer calmement le bug. Très. Mauvaise. Idée.
BREF: Jean-Claude Aicardi est le PIRE vendeur du monde.
Comme je suis une super filoute, une fois qu’il a fermé le programme, j’ai repris discrétos les papiers et j’ai balancé un magistral « vous le regretterez, vous ne savez pas qui je suis! », j’avais un peu honte, ça fait vraiment blogopute de dire ça. Du coup le pey m’a dit alors que je franchissais la porte « rappelez-moi votre nooom?! » ce à quoi j’ai répondu « TROP TARD! » en quittant les lieux comme une princesse. Pour peu que ce mec googlise un jour son nom, il saura qui je suis! Coucou Monsieur!
J’ai rappelé le lendemain le service consommateurs et la dame s’est excusée, et m’a expliqué que – DETAIL – ce n’était pas valable dans tous les magasins. Quand on bosse pour une chaîne ce n’est pas un détail négligeable… et en quoi aurais-je pu le savoir? J’ai acheté le fer à Verviers, l’ai amené en réparation à Anderlecht où on ne sait pas le réparer, alors pourquoi ne pas aller en chercher un nouveau à Ixelles?
Ca aurait été trop beau mais non, le bon n’est pas valable sur le site web, alors finalement pour être sûrs ils vont me l’envoyer par la poste… j’ai attendu 4 – Q U A T R E – jours pour recevoir le fameux bon, et aller chercher un autre fer.
On en a pris un moins cher, et reçu 10euros en retour. Youpie… Cela compensera-t-il tous nos trajets? Le temps perdu? Les coups de fil? Mes nerfs mis à vif?
Non.