Bientôt la fin!

C’est passé vite, vous trouvez pas? :o) Et oui c’est bientôt la fin, à mon avis le pire moment de la grossesse.

Je suis au stade où quand je vois mon ventre je me dis « où est-ce que ça peut encore grossir? ».

Ce qui est bizarre avec un gros ventre (de femme enceinte, pas de gras) c’est non seulement la place que ça prend, mais aussi (et on a tendance à l’ignorer), c’est que ce n’est pas comme un ballon de basket planqué sous un t-shirt, non, c’est plutôt comme si on avait  gobé une pastèque : ça part de nos entrailles ET ça dépasse. Du coup, l’amplitude pour se pencher est encore plus réduite. Mais ça va, tant que j’arrive à ramasser les crottes de Lola pendant les promenades et le linge sale dans l’appart’…

Pourtant, je n’ai pas franchement grossi, Dieu merci. Je serai à +7 kilos dans quelques grammes, ce qui pour 7 mois de grossesse est correct. C’est pourtant ce qui m’a fait le plus peur au début : me transformer en baleine échouée et abandonnée de tous…

Faut dire que j’ai de la chance : mes hormones ne m’ont pas joué trop de tours. Je n’ai pas eu d’envie incontrôlable… quoique.

C’était bizarre : c’était quand je voyais quelqu’un manger quelque chose que je voulais PAREIL. Et DIRECTEMENT. Ce qui était plutôt compliqué quand c’était un collègue qui mangeait un restant de plat chinois de la veille à midi au bureau… et typiquement super sensible aux publicités.

Au début je mangeais un moka/jour (raisonnable, non?), et maintenant je suis en période glace Fermette/chocolat fondu/chantilly/brésilienne pour le dessert.
Ah, si, je mange un truc qui me dégoûtait avant : des DONUTS. À part ceux au sirop d’érable de chez Tim Hortons, jamais j’aurais cru en manger en Belgique. Ben si, ceux du Delhaize qui collent tellement aux doigts que si j’en prends un dans chaque main je pourrais escalader la tour des Finances avec, ils sont bons. :D

Le pire, c’est au bureau, où il n’y a pas de machine à crasses et où j’enraaaaaage quand j’ai envie de grignoter.  Mais bosser c’est aussi mon « assurance minceur »! Y aller à pieds = 20min d’activité garantie, et aller chercher à manger sur l’heure de table 40.

Lola aussi est ma meilleure amie pour ça. Je continue les longues promenades, je joue avec…

Et mon vélo aussi, c’est mon meilleur pote. Alors que ça peut paraître foufou de faire du vélo dans mon état, je vous assure que c’est bien plus facile de rouler que de marcher. Pour combiner les deux, je vais recevoir bientôt une remorque pour chiens, pour emmener Lola au parc courir =^-^= fofolle jusqu’au bout!

Je suis bien contente de ne pas avoir été « arrêtée » comme on dit (ou de pas être au chômage huhu), j’aurais eu du mal  rester à la maison, pire : AU LIT. Ca doit être le pire pour résister aux envie de nourriture et pas grossir!

Le saviez-vous? À la sortie de la maternité, on peut avoir perdu 10 kilos!

  • Fœtus : 3-4 kg
  • Placenta : 700 g
  • Liquide amniotique : 900 g
  • Volume sanguin accru : 1-1,5 l
  • Seins : 400-500 g
  • Rétention d’eau : 2 l
  • Réserves graisseuses : 2-3 kg
  • Nourriture de l’hôpital

Selon ce site qui calcule la prise de poids idéale pendant la grossesse selon l’IMC (et pas 1kg/mois), je suis bien trop en dessous de la prise de poids même en fourchette basse… il me recommande de prendre 13 kilos cette semaine pour rattraper ça. En fait le site c’est pas « enceinteoupas » c’est « celibataireoupas », ils veulent que je me fasse larguer comme un baleineau.

BREF. Je garde le cap! o// Toujours pas de vergetures en vue, rien à bâbord, rien à tribord! youpie!

Aperçu du trajet parcouru jusqu’ici à travers les différents looks photographiés dans l’ascenseur (note: mettre un grand miroir sur la liste de naissance) :

4 mois

à 4 mois de grossesse (ué, c’est juste pour frimer #tepu)

5 mois

à 5 mois (en une fois, pouf!)

6 mois

6 mois

7mois

 7 mois et toujours en mini-short o//

Alors, où ça peut encore grossir? Sur les côtés?!

À ce propos : petit conseil si vous cotoyez une femme enceinte : ne lui faites aucune remarque sur son poids. Même pour rire. Suuuurtout pas pour rire!

J’ai hésité à faire semblant de pleurer devant mon beau-frère qui fut le premier à me traiter de grosse pour le faire culpabiliser.

Y a que ma belle-mère qui a pu me dire « oh que t’es grosse » sans que je me transforme en Super Saïan sur-hormonée. Les autres, c’est high kick retourné (dans ma tête) DIREK‘.

Bref, je voulais vous parler de plein d’autres aspects de la grossesse mais rien que la prise de poids c’est bien assez lourd long, vais vous laisser ici.

Conclusion : mangez ce que vous voulez du moment que vous bossez, promenez le chien et que vous n’arrêtez pas le sexe*. :o)

Prochainement : la préparation à la naissance et les paris sur le baby! ;-)

(*) Vous aurez tout le loisir d’arrêter après l’accouchement.

A propos de flexyflow 247 Articles
Pour vous je suis une blogueuse, pour mes voisins je suis la foldingue qui chante du Dalida le matin. 33 ans, un garçon de 8 ans, un bulldog, deux familles recomposées à Forest (Bruxelles).