Recette du grog !

Il paraît que le froid va revenir, tous aux abris! La dernière fois que j’ai eu une grippe, mon docteur m’avait alors conseillé de consommer du miel et du citron. Mon hémisphère droit (celui de l’alcoolisme) avait bien retenu l’information : il faut boire des GROGS !

article initial : janvier 2013. Mise à jour : novembre 2018.

Ingrédients du grog

  • un demi-citron
  • une cuillère à café de miel
  • de l’eau chaude
  • du rhum brun (à doser selon les goûts…)

Update 2018 : depuis la publication de cette recette en 2013, je me suis trouvé un amour pour le gingembre et j’en mets quelques mini morceaux dans mon grog également.

Ensuite, c’est pas bien compliqué

  • presser le demi-citron
  • ajouter l’eau chaude, le miel, le rhum et les morceaux de gingembre
  • DEGUSTER

Si ça c’est pas de la recette ?

La cerise sur le gâteau (ou plutôt le gingembre dans le grog) c’est de grignoter les morceaux de gingembre à la fin.

Miel de montagne

Je suis une grande fan de miel. J’en ai testé plein de sortes mais pour les grogs, mon préféré ULTIME est le miel de montagne de Melapi. Je ne le trouve qu’en pharmacie (c’est un signe) et il sent le sapin. C’est comme du genépi, mais en miel. Je suis FAN !

Le grog fait donc profiter des vertus du miel et des vertus du citron, en plus de celles de l’alcool !

À savoir, pour le miel : antifongique, antiseptique, antibiotique, cicatrisant, anesthésique, anti-viral.
Pour le citron : bon pour la circulation sanguine, la digestion, la peau, et vous fait le plein de vitamine C !
Le rhum, bon… il donne juste un bon coup pour faire un gros dodo après.

Au début je mettais l’équivalent d’un shot de rhum dans ma tasse, puis comme je n’aimais pas trop le goût j’ai diminué à une cuiller à soupe ce qui est parfait.

Attention à mettre de l’eau bien bouillante car avec le citron, le rhum et le miel, cela devient vite tiédasse.

Vous m’en direz des nouvelles!