Un séjour à Disneyland Paris (hôtel Marvel) en période COVID : notre récit

J’ai eu la chance d’emmener ma petite famille à l’hôtel Marvel de Disneyland Paris ces 3 et 4 juillet 2021 malgré la pandémie de COVID-19. Comment cela se passe-t-il concrètement dans les hôtels et sur le parc ? Est-ce une bonne idée de partir pour l’instant ? Je vous donne mon point de vue détaillé dans mon article.

Disclaimer – en toute transparence

Je n’ai ni été invitée par Disneyland Paris, ni rémunérée pour rédiger cet article. Je l’ai payé au prix plein, et je prends le temps de partager avec vous mon ressenti, mes photos, avis personnel pour aider les indécis. Merci d’en tenir compte avant de revenir vers moi, ceci n’est pas une publicité, juste un partage d’impressions personnelles. 😊

Le service DisneyExpress

Nous sommes allés à Disneyland Paris en train, entre Bruxelles-Midi (j’habite à 10 minutes en tram) et Marne-La-Vallée Chessy. J’ai presque toujours été à Disneyland Paris en TGV, non seulement car je n’ai pas de voiture, mais même si j’y allais avec des amis motorisés, je trouve qu’on arrive plus vite, et plus détendus. 🚄

La gare est juste en face de l’entrée du parc, on peut difficilement faire plus facile et plus accessible. Pour la première fois, je me suis offert le confort du service Disney Express à 45€ : plutôt que devoir aller chercher ses tickets pour le parc, faire le checkin et déposer ses bagages à l’hôtel, tout nous attend à la gare. On y laisse nos bagages, et eux les déposent à l’hôtel. Idem au retour : on dépose ses bagages à la bagagerie de l’hôtel et ils nous attendent à la gare avant de partir. Quelle tranquilité d’esprit !

Disneyland Express

Sur place, on n’a pas trouvé si facilement où cela se passait. Pour vous aider : c’est au dernier étage de la gare. Il n’y avait pas de file car autant de Cast Members que guests qui descendaient du train et avaient réservé le service.

Nous étions soulagés, avec toutes les explications (sur l’hôtel, la formule de repas, le parc…), et libérés (délivrés😉) de nos lourds sacs. En route !

L’arrivée au parc

Tout le pourtour des fontaines, devant le Disneyland Hotel, est transformé en serpentin de file géant. On n’a pas du attendre, cela permet de bien répartir la foule, mais ça faisait mine de rien une petite trotte, avec un enfant impatient qui ne comprenait pas pourquoi « on tourne en rond ? on est déjà passés ici ? ». C’était à la fois un point positif (bonne anticipation et gestion de la foule) et négatif (devoir marcher !).

Les distances de sécurité et mesures COVID-19 à Disneyland Paris

C’est là que les Romains s’empoignèrent. Avant de venir, j’avais lu des publications sur le respect tout à fait relatif des règles mises en place à Disneyland Paris par ses visiteurs. J’avais prévenu Sebastien et lui avais demandé de bien garder son calme. Nous sommes là pour s’amuser, pas pour se prendre la tête. Nous avons pu nous faire vacciner, notre immunité n’est pas encore totale à ces dates, mais même si nous n’avons pas peur de tomber malades, nous ne voulons pas participer à un cluster géant ni contaminer qui que ce soit à notre retour. Ceci est notre avis personnel sur la question. Je me dis aussi que comme Disneyland Paris a mis des règles en place, autant les respecter ? Qu’ils doivent avoir une bonne raison et avoir correctement étudié la question ?

Mon fils a du porter un masque sans arrêt. Comme il avait de la buée sur ses lunettes, quand les distances le permettaient et que nous étions dehors, je lui laissais le garder sous le nez. Sinon, il a trouvé ça pénible, mais il a respecté le port du masque.

Mais disons que cette ambiance COVID a pourri notre séjour. Les espaces de balade sont pratiquement vides, oui, mais les files aux attractions sont géantes, malgré ce qui était indiqué sur l’application. Je n’ai pas chronométré, mais pour moi qui suis habituée à la basse saison, j’ai trouvé ça très pénible.

Distances de sécurité non respectées 🙁

Dès la première attraction on nous a marché sur les pieds et avons été bousculés par une famille, c’est le comble ! Je n’ai pas tenu longtemps avant de faire la remarque. Il n’y a eu qu’une seule file d’attraction sur tout le séjour où la famille derrière nous a respecté les distances (j’ai pris la photo ci-dessous pour l’immortaliser😁) . Sinon, à chaque fois, j’ai du faire la remarque (poliment, gentiment). Je répète : pas spécialement par peur de tomber malades, mais par complète intrusion dans notre espace (il y avait contact). Et quand nous observions autour de nous, la plupart étaient en file normale… sans respecter les marquages au sol.

les stickers au sol servaient à créer des zones, on ne pouvait pas stationner dessus, mais bien entre. J’ai pris cette photo la seule fois où un groupe derrière nous a respecté spontanément les instructions

Il y a eu aussi des familles qui grillaient les files (on a essayé avec nous, raté). D’autres qui, dans les restaurants, gardaient la table le temps que une personne commande (table qui aurait pu être occupée par une famille pour manger pendant ce temps..) et faisaient bugger toute l’organisation. A l’hôtel, il fallait faire la file pour prendre l’ascenseur (une famille par voyage en ascenseur) et idem, certains faisaient semblant de ne pas voir la file, arrivaient et fonçaient dedans. Franchement pénible.

Grand respect au personnel de Disneyland Paris pour réussir à garder le calme et le sourire malgré ce contexte ! On a essayé de ne pas s’énerver plus que ça, mais je dois dire qu’on n’y a pas été insensibles non plus… 😔

La découverte du New York Hotel – Art of Marvel

L’hôtel Marvel (Disneyland hotel New York ****) a ouvert le 21 juin, et depuis qu’ils ont annoncé le projet au tout début je me réjouissais déjà d’y aller. J’ai séjourné trois fois au Newport Bay (dont deux fois après la rénovation), et comme j’adore la décoration sur le thème « marin », je le trouve vraiment magnifique et magique. ⚓ Aller au New York Hotel était une première pour moi.

Et il faut dire qu’on en a eu plein les yeux ! L’entrée est magistrale, il y a cette odeur si caractéristique, les uniformes du personnel sont très stylés. Partout dans l’hôtel sont disséminées des oeuvres d’art sur le thème Marvel. A chaque étage, son super héros dédié. Nous étions à l’étage Black Panther, pour le plus grand plaisir de mon fils :) C’est « juste » qu’il y a une grande fresque à la sortie de l’ascenseur, nous n’avons rien remarqué de plus « Black Panther », mais dites-mois si je me trompe ?

Nous avons eu une chambre avec vue sur le lac, deux grands lits, et des petites friandises en arrivant. Comme nous étions parmi les premiers clients, nous avons reçu une oeuvre Marvel exclusive. :)

Bons points de l’hôtel Marvel

  • le haut-parleur bluetooth dans la salle de bains
  • les lits hyper confortables
  • les prises USB un peu partout pour recharger ses téléphones directement sans la prise
  • la télévision intégrée dans le miroir : ULTRA STYLé

Si je devais trouver un point négatif : ce serait l’odeur des draps. Disons que ça sent le lavage industriel, et pas l’adoucissant. Aussi, j’ai trouvé la chambre humide, sans pouvoir expliquer l’origine.

La super hero station du New York Hotel (hôtel Marvel)

Activité réservée aux clients de l’hôtel : la superhero station ! C’est un endroit où se faire photographier avec Spiderman et dans des décors plus réalistes les uns que les autres ! Certains ont des effets d’optique, d’autres sont un réel décor avec des accessoires. Il y a une petite dizaine de spots photo, de quoi rigoler en famille en prenant plein de photos souvenir.

Nous avions rendez-vous à 14h, avons découvert notre chambre juste après, puis sommes retournés au parc.

L’échappée nocturne de Sebastien

Nous avons mangé notre repas du premier soir à la Grange de Billy Bob (et j’ai trouvé ça infâme. Moi qui suis habituée aux vrais bons barbecue, hyper déçue, mais soit, on n’était pas là pour la gastronomie). Le décor était sympa mais je n’ai pas mangé grand chose et nous sommes partis rapidement. Nous étions déjà fatigués de notre première journée et sommes rentrés nous reposer à l’hôtel.

Mon fils et moi nous sommes endormis vers 21h, pendant que Sebastien a commencé une escapade nocturne dans l’hôtel Marvel. Il a été tester la piscine qui ferme à 22h, puis la salle de sport. Je regrette vraiment de ne pas avoir testé la piscine, tant pis. Nous avions aussi droit à une boisson au Skyline bar mais nous n’en avons pas profité. A chaque fois que nous sommes passés devant, il y avait une longue file. Dommage ! Car Sebastien y a passé la tête et nous a dit que le décor était MAGNIFIQUE. Je le crois. 😁

Le rêve : « Chez Rémy » (restaurant ratatouille)

Petite folie pendant ce week-end de folie : prendre un lunch au restaurant Ratatouille ! Le décor est MAGNIFIQUE, tout est agrandi, comme dans l’attraction, pour nous faire croire que nous sommes des souris. 🐭

A part les pâtes sauce tomate pour mon fils qui baignaient dans la flotte (dommage), tout le reste était délicieux. On a bien profité, autant du décor que du repas. On sentait que les serveurs étaient plus « high level ». Et personnellement on s’est pris au jeu de chanter et applaudir à chaque gâteau d’anniversaire apportés pendant le service. On y a eu droit trois fois ! Et comme c’est contagieux, tout le monde a suivi. Je ne sais pas si c’est comme ça à chaque fois mais on a bien ri. ;-)

Mais le fait que ce soit un restaurant « premium » ne nous a pas épargné des indélicats. Dans la file devant le restaurant, j’ai encore été bousculée par une famille, la poussette dans mes cheville et les gamins qui couraient autour de moi. Aucun respect des distances demandées, une fois de plus.

Et les attractions ?

Contrairement à la fois où nous avions été en plein hiver, en semaine, il y avait de la file pour les attractions. Nous avons donc sélectionné nos attractions préférées : Buzz lightyear, la maison hantée, Zigzag, Autopia, Cars Roadtrip… relativement peu, alors que dans mes habitudes je fais 3 fois d’affilée la maison hantée, tellement il n’y a personne. 😅

Disneyland Express et trajet retour

Après le SUPER petit déjeuner de l’hôtel, nous avons laissé nos sacs à la bagagerie. Avec le service Disneyland Express, cela permet de les récupérer à la gare le soir. Inconvénient : il faut se présenter 40 minutes avant l’heure de passage du train. Je comprends bien que c’est pour rattraper le coup au cas où un bagage est perdu ou oublié à l’hôtel, pour laisser de la marge aux retardataires, MAIS nous étions à l’heure, et le temps nous a paru un peu long. 😇

Conclusion °o°

L’hôtel Marvel est magnifique. Moins « magique » et cosy que le Newport Bay, mais il plaira aux fans de l’univers. Je suis heureuse d’avoir pu offrir ce moment magique à ma famille. C’est juste dommage d’avoir croisé tant de familles irrespectueuses, qui arrachent des bouts de décor, crient sur leurs gamins, dépassent dans les files… je ne retournerai pas de sitôt en haute saison mais on a gardé de bons souvenirs malgré tout.

J’aimerais rappeler à ceux qui passent par ici, que même si on va à Disney, il faut entretenir la magie de Disney. On ne débarque pas en espérant ambiancer ses gamins parce qu’on a payé un rein. Il faut être un minimum de bonne humeur, enjoué, jouer le jeu. Un de mes souvenirs les plus magiques à Disney est quand une petite fille a partagé ses bonbons avec mon fils qui était en poussette alors que nous attendions la parade. C’était bien avant le COVID. 😉 Mais comme disait Walt Disney : le bonheur c’est un état d’esprit. 💖

XoXo

Vous avez des questions plus précises sur mon séjour ? N’hésitez pas à m’écrire sur Instagram, Facebook ou Twitter !

A propos de flexyflow 246 Articles
Pour vous je suis une blogueuse, pour mes voisins je suis la foldingue qui chante du Dalida le matin. 33 ans, un garçon de 7 ans (et demi), un bulldog, deux familles recomposées à Forest.