Activité du mercredi : OCEADE !

Pour ce quatrième mercredi de temps-partiel, j’ai choisi d’emmener chouchou à Oceade !  À 7 minutes à pieds du métro en direct depuis l’école, autant en profiter avant sa fermeture. :)

Nous avions déjà été ensemble l’été passé et je savais à quoi m’attendre, au niveau de l’installation et au niveau de l’appréciation de l’activité par le petit. Comme pour le deuxième mercredi ensemble je n’ai pas eu autant de chance à la piscine Espadon et où il y avait plein de monde, pourquoi ne pas tenter autre chose ?

À la caisse, certes, les prix sont différents d’une piscine communale : 19€ pour moi, gratuit pour lui (- d’1m30).

J’entends souvent parler d’Oceade comme un vieux brol, détrompez-vous. Les bassins n’ont peut-être pas été rénovés, mais les vestiaires et les douches ont l’air flambant neufs.

la seule photo que j’ai eu le temps de prendre

La décoration boisée plaira aux adeptes du « style chalet » dont je fais partie. :) Il y a plusieurs cabines familiales et une machine pour faire de la monnaie pour les casiers (pièces de 1€ nécessaires). C’est grand, spacieux, et propre.

Nous voilà prêts à aller kiffer les vagues.

Première approche difficile, le petit à peur. Nous voilà dans le petit bassin où des installations donnant l’air d’une plaine de jeux lui inspirent plus confiance. Pas de chance, il y a un énorme seau de la taille d’une baignoire qui se remplit au plafond petit à petit, jusqu’à se vider sur la tête…. évidemment ça a été pour notre pomme, et autant vous dire qu’un enfant de trois ans ne trouve pas ça rigolo du tout, DU TOUT. :D « Maman les blakkk c’est pas rigolo ! » Perso la scène m’a bien fait rire, jusqu’à ce que je me rappelle que je m’étais lissé les cheveux quelques heures plus tôt. ;-)

Nous revoilà dans le grand bassin où il y a deux petits toboggans et surtout : les vagues ! Mais non, Monsieur ne veut pas entrer dans l’eau, il faudra bien 2 sessions de vagues (tous les quarts d’heure?) pour qu’il entre dans l’eau orteil par orteil, jusqu’à apprécier et vraimetn s’amuser dans l’eau. Je suis patiente mais pour vous donner une idée, j’ai eu le temps d’étudier attentivement étudier le détail du carrelage de la piscine dont les motifs se gravaient d’ailleurs dans le gras de mon derrière. A la fin de notre visite par contre, il aura d’ailleurs un peu trop confiance à mon goût et voudra aller dans la grande profondeur :O.

Au niveau de la foule et du public, c’était calme pour un mercredi après-midi. Un groupe d’ados qui faisaient les cons m’a paru un peu pénible de loin. Mais ils ne cherchaient pas les misères aux inconnus. Je n’y aurais peut-être pas envoyé des jeunes filles en fleurs seules.

Comme après chaque activité, le plus difficile est de lui faire quitter les lieux. La lumière du soleil couchant mettant l’accent sur des liquides corporels inconnus flottant à la surface de l’eau, j’avais hâte de partir. J’ai du lui vendre le goûter qui l’attendait dans son cartable pour qu’il veuille bien sortir de l’eau. Perso, j’avais plus faim.

Lire les commentaires pour cet article

Expo Tintin à Train World avec un mini et un papy

Ce dimanche, nous sommes retournés à Train World pour l’expo Tintin. Nous avions déjà testé et approuvé Train World mais comme mon fils a découvert Tintin, c’était l’occasion d’y retourner !

Mon papa est fan de bande dessinée et il a offert la réédition de Tintin chez les Soviets à mon petit (3 ans, normal). Le soir je lui lis (d’ailleurs ça commence par une bombe dans un train, ambiance), et des trains il y en a tout le long de l’histoire, ce qu’il adore. On regarde souvent les mêmes planches (celles avec les trains, sans surprise) du coup, proposer au petit d’aller voir « Tintin et les trains » avec son papy l’enchantait.

D’ailleurs, pour y aller, on a pris le train. On peut difficilement faire plus proche que la gare de Schaerbeek et Train World, la gare est accolée au bâtiment, alors qu’y aller en tram nous aurait pris une heure.

Tout le musée a été « pimpé » version Tintin.

Si vous n’y avez pas encore été, Train World est vraiment magnifique. Ce qui est génial pour les kids, c’est qu’ils peuvent monter à bord des vieilles locos et vieux wagons et toucher à tout : même faire « tchou tchou » en tirant une vieille manette.

Du coup, autant vous dire que lui faire quitter les trains fut périlleux ! Je lui ai vendu le simulateur de conduite qui est à la fin du parcours « tu vas conduire un vrai traaaaain » mais les deux étaient en panne (VDM). Il a pleuré tout le temps du trajet jusqu’à la maison (et m’en a reparlé le lendemain matin). Il veut voir « le train de Tintiiiiiin😭😭😭« .

Pour les fans de Tintin, il y a une expo de planches d’Hergé en plus de tout le reste, ce qui rend le tout vraiment complet. Les plus jeunes comme les anciens apprécieront.

Il y a un chouette magasin de souvenirs à la sortie (avec plein de trains 🙄), et un bar/restaurant où boire un chocolat chaud le temps d’attendre le train du retour. ^^

Pour les kids fans de train :

Lire les commentaires pour cet article

Test du robot aspirateur iRobot Roomba 776p

Lorsque j’ai déménagé, l’une de mes priorités fut d’acheter un robot aspirateur ! Pourquoi ? Comment  ? Bonne idée, ou pas ? Le bilan après quelques mois. 

Un aspirateur à 500 boules, ça ne s’achète pas sur un coup de tête (enfin pas sur la mienne 🙄 #ruinée ). Mais un aspirateur robot, ça me semblait indispensable. Par contre, ne plus avoir d’aspirateur classique du tout, j’hésitais malgré tout. J’ai quand même passé le cap, et me voilà à vous débriefer ça après six mois.

Pour vous donner le contexte et du coup mon utilisation : je vis dans un appartement avec parquet en bois, j’ai un tapis à poils longs (ce style-ci de chez IKEA), un tapis persan qui fait tout mon salon ainsi qu’une peau de vache. Je me rends compte en l’écrivant que ça fait beaucoup de tapis. :D Autre point important : j’ai des cheveux longs (ça joue, on y reviendra).

Pas de problème d’étages ou d’escaliers dans mon cas, donc.

En passant par la centrale d’achats, le plus avantageux était le « spécial animaux », le Roomba p776, dont la spécificité est d’être fourni avec deux murs virtuels et un kit de nettoyage dont des brosses de remplacement. Autre avantage : il est blanc, ce qui lui donne un petit côté stormtrooper non négligeable, et le rend assorti à a poussette de mon fils. 😏

Sans plus attendre : mon avis

Un robot aspirateur iRobot est un concentré de technologie et doit être traité comme tel. Je ne le conseillerais pas à n’importe qui car je l’aime autant que je peux le détester. Oui, mon iRobot et moi vivons une terrible histoire d’amour avec ses hauts et ses bas.

Au début : tout est rose et on kiffe, forcément. Ensuite, viennent les soucis : elle s’appelle « erreur 41 », elle clignote en rouge et le laisse planté au milieu du salon, la vilaine. Mais qu’est-ce qu’il t’arrive ? Parle-moi ! On peut surmonter ça, ensemble.

En fait, c’est plutôt simple : un robot aspirateur doit être entretenu aussi souvent qu’il est utilisé.

Après chaque utilisation, il faut vider le bac et tapoter les filtres.
Chaque semaine, il faut enlever et nettoyer les brosses. Et avec des cheveux longs qui s’enroulent tout autour, ça peut être relativement périlleux. Heureusement, dans le kit de nettoyage il y a une brosse très bien pensée qui permet de couper les cheveux enroulés autour de la brosse et de les enlever en les grattant.
Il faut enlever et nettoyer les roues régulièrement (ce qui demande un tournevis).
Pensez à nettoyer aussi les capteurs de vide et les contacts de chargement. Perso, après chaque manucure je passe dessus avec un coton propre et du dissolvant (à peine humide). Très efficace.

En gros : les robots c’est comme les histoires d’amour, ça s’entretient.  Cela peut paraître rébarbatif comme gestes,  mais si la vie était facile ça se saurait, non ?  Et puis le robot vous le rend bien !

Les surfaces sont nickel après et j’ose même dire (oui, j’ose !) que dans certains cas, le résultat est meilleur qu’avec un aspirateur classique ! J’explique : si vous n’en avez jamais utilisé, vous visualisez l’aspirateur comme étant rond et donc en théorie, n’allant pas dans les coins. Certes, il rate un cm² des coins. Par contre, avec sa brosse rotative, il racle bien le sol et ramène à lui toutes les crasses. C’est comme ça qu’il a récuré certains interstices entre le sol et les plinthes chez moi.

Mon utilisation

Voici comment moi je l’utilise, parce que je suis persuadée que chacun peut en avoir une différente.

Je n’utilise pas du tout la fonction de programmation, par exemple. Il y a trop de pièces, de jouets peut-être dans le chemin que je n’ai pas envie de ramasser avant d’aller bosser et quand mon fils est chez moi, il ne tourne quasi pas.

Ce que je fais : je commence par ranger une pièce. Avec une brosse, je dépoussière les meubles, appuis de fenêtre, les plinthes et les coins. Je monte les chaises sur les tables et check si le sol est libre. J’installe éventuellement un mur virtuel et ensuite, c’est parti mon kiki. Pendant qu’il tourne, pièce suivante : linge à ranger ? Brol à ranger, dépoussiérer ? Je le fais ainsi transiter de pièce en pièce selon mon avancement avec une zone spéciale pour le tapis à poils longs. Car si il peut très bien en descendre sans accident, il ne veut pas y monter ! Du coup, avec quelques caisses et les deux murs virtuels, je l’y dépose et il aspire super bien. Il fait ensuite le reste de la pièce (autour du tapis).

En cas de besoin, on peut lui demander d’aspirer 1m² en quelques secondes (fonction « spot« ), il fait un petit tour. Pratique pour les miettes sous la table par exemple.

Et grâce à la fonction « dock« , il retrouve tout seul sa base. Par contre, c’est bien sa base de chargement le défaut pour moi. Très légère et avec des connecteurs de recharge devant être nettoyés souvent, si on ne l’attache pas à un mur (et en fait je ne sais pas si c’est possible), l’aspirateur peut passer à côté et la faire déplacer, se bloquer dans la prise etc. Il peut même ne pas recharger du tout puisque mal branché. Un peu cheap. :(

Conclusion

Idéal pour l’appartement d’un célibataire aux cheveux courts, je le déconseillerais aux personnes qui ont du mal avec la technologie ou impatientes. Le bruit n’est pas insupportable mais ne permet pas de regarder la télé pendant qu’il tourne. C’est un véritable concentré de technologie et je le kiffe d’amour.

 

Lire les commentaires pour cet article

Activité du dimanche : au Ratinet avec les kids

Ce dimanche, alors qu’il me parlait de retourner à la piscine depuis notre aventure de mercredi, surprise ! Il veut finalement aller « au spektak' ». 

Au SPECTACLE ? Flûte ! Moi qui avait bien appris ma leçon après notre aventure à la piscine et qui avais été acheter tout l’attirail nécessaire ? Bien, réfléchissons.

C’est vrai que chouchou adore les spectacles. Bouglione a démonté sa tente place Flagey, où aller donc ? Au Ratinet, voyons ! Ce n’est pas tellement loin de la maison et surtout, j’y allais aussi quand j’étais petite. <3

La foule était présente (d’ailleurs la réservation est souhaitée) mais on a pu s’installer confortablement sur les petits bancs.

Au programme ce dimanche : « le château mystérieux », représentation où Ratinet va mener une enquête dans un château des 1001 nuits et (spoiler alert) déjouer les plans du maléfique Grand Vizir Guili-Guili.

Le spektak’ est à 15h30 avec ouverture des portes à 15h. Cela veut dire sauter la sieste et un petit passablement ronchon, mais ravi d’être sur place ! Je cite : « je suis content« . :-) C’est vrai qu’il s’était endormi au cirque, alors Ratinet allait-il le tenir éveillé ? Rien n’était moins sûr dans cette ambiance feutrée. Heureusement, le rythme fut soutenu, les gags se sont enchaînés, et le format accrochait vraiment l’attention. Après 20min environ un court entracte pour permettre à maman d’aller chercher à boire. Tout le nécessaire était disponible à prix démocratiques : boissons sucrées, eau, jus… mais aussi chips, bonbons, bref : tout ce qu’on aime. ;-)

Si je comprends bien le programme, le spectacle change +/- tous les mois.

Conclusion

Un chouette moment en famille (chouchou n’a pas voulu quitter les lieux….). Penser à anticiper la fatigue si votre enfant fait encore des siestes. Destiné au public entre 2 et 7 ans. En comptant l’entracte, cela nous a occupés une heure, ni trop long ni trop court pour des minis.
Dans la salle c’était plutôt agité (cris, pleurs), il ne faut pas trop se tracasser. En tant qu’adulte, j’ai bien aimé le scénario, je ne me suis pas embêtée une seule seconde.

Nous y retournerons volontiers ! À 8€ la place + en-cas à l’entracte, cela vaut un chouette après-midi.

Très bon à savoir : pendant les périodes de fêtes, on peut rencontrer Saint-Nicolas et le Père Noël au Ratinet ! Je regrette de ne pas y avoir pensé en décembre. Je le note pour fin 2017 absolument !

Autres spectacles pour enfants repérés

Crédit photo : Facebook Le Ratinet

Lire les commentaires pour cet article