Je teste pour vous : le body training (EMS miha bodytec)

ems body training studio bruxelles belliard schuman

Au détour de publications Facebook je suis tombée sur le body training. Je me suis lancée à mon tour. Pas très à l’aise avec le sujet au début, j’ai maintenant fait quatre séances. Qu’est-ce que ça donne ? Je vous raconte tout.

Le Body Training, qu’est-ce que c’est ?

Le body training c’est une pratique sportive qui consiste à faire des exercices le corps couvert d’électrodes. Des impulsions électriques sont envoyées par ces électrodes pendant les exercices, contractant les muscles. Une session dure 20 minutes sans pause. Et une session de 20 minutes équivaudrait à 4 heures de sport.

Pourquoi le body training ?

Certes, la formule 20 minutes de sport qui équivaut à 4 heures est tentante. Pas que pour les quatres heures de sport, surtout parce que ce n’est que 20 minutes. Quand j’allais au Basic Fit, malgré toute la motivation du monde, 1h de cardio, à un moment on se fait chier.

Ma première séance

Je ne sais pas si les studios « body training » ont le monopole de cette technologie en Belgique (qui s’appelle miha bodytec). Mais où je vais, la première séance est gratuite. Ensuite, c’est 35€ la séance, ou 300 si vous en prenez 10.

Il y a plusieurs centres en Belgique qui proposent du body training : à Bruxelles mais aussi à Lasne, Waterloo, Wemmel et Wavre. J’ai choisi le plus facile pour moi en terme de mobilité.

Ma première séance était avec Romina. Elle a pris le temps de m’expliquer comment tout fonctionnait. J’ai expliqué ce qui me faisait peur (le côté « électrocution ») et elle a été très à l’écoute.

Pas besoin de matériel

Un des avantages du body training, c’est qu’il ne faut rien prendre avec. Aucune tenue, aucune baskets. La tenue est fournie. Il s’agit d’un collant cycliste et un haut. Le reste se fait sur tapis en chaussettes ou pieds nus.

ems body training studio bruxelles tenus
les tenues sont fournies et lavées après chaque utilisation (dois-je vraiment le préciser ?)

Des séances en duo

N’imaginez pas un club de sport classique. Ici, il y a deux machines, deux tapis et des accessoires. Des cabines pour se changer, rien de plus.

ems body training studio bruxelles machines

A ma séance d’essai, une habituée était là. Nous faisons les mêmes exercices au même rythme, mais l’intensité électrique envoyée dans les électrodes est propre à chaque programme et à ce que chacun peut supporter.

On se lance

Me voilà au studio. Je me change, j’enfile ma tenue. Je remarque directement la propreté des lieux. Chaque tapis est désinfecté après chaque séance. Aucun cheveu dans les coins, tout est nickel. Pendant une séance, j’ai déjà entendu Romina demander qui avait ramené des poils de chat de chez lui ce qui m’a bien fait rire puisque c’est tout à fait mon genre de remarque. 😅

Pour que le « courant » passe, il faut enfiler un gilet plein d’électrodes qui sera relié à la machine. On met aussi des électrodes aux bras et aux cuisses.

ems body training studio bruxelles matériel
Certaines zones doivent être humidifiées pour que l’électricité passe, ce qu’on peut trouver froid ou désagréable le temps de commencer la séance mais franchement c’est hautementt supportable !

20 minutes extrêmes

A faible intensité, les décharges sont semblables chatouilles. Le but est d’augmenter la puissance jusqu’à ce que vous pouvez supporter. Ce n’est pas la douleur qui vous fera défaillir mais plutôt l’impossibilité de faire l’exercice. On ne sent pas tellement une décharge qu’une contraction extrême des muscles. Chaque exercice dure 4 secondes suivi de 4 secondes de « repos » (pour prendre la position suivante). Du coup cela passe très vite, même si l’effort est intense.

Tout au long de la séance, le coach va surveiller l’intensité des machines, le but est bien d’aller jusqu’à la limite de ce qu’on peut supporter. Le coach devient ensuite le DJ de l’électricité (et de la douleur😂) car il va augmenter petit à petit la force des décharges envoyées.

Les positions adoptées changeront la manière dont les muscles seront stimulés : gainage, squats… il ne s’agit pas que de subir des décharges. C’est dur à expliquer (et je n’essaye pas de justifier en quoi c’est un vrai sport). C’est par contre certainement une vraie session d’entraînement d’un nouveau genre.

Si au début ça va encore, on termine en sueur en comptant chaque seconde. Les courbatures sont bien présentes les jours suivants.

Quels résultats ?

Vous avez été nombreux à me poser la question dès que j’en ai parlé en Instastory. Je ne vais pas vous mentir : j’ai encore une couche de graisse trop importante que pour voir un changement. Et je n’ai pas perdu 10 kilos miraculeusement après avoir commencé !

Mais je sens malgré tout de nombreux bienfaits : le sentiment de bien-être en sortant du studio. Très rapidement je n’ai plus eu mal au dos au bureau (j’ai tendance à faire des lombalgies et le seul moyen de ne pas rechuter est de faire des abdos). Je me sens plus tonique.

Tout ceci sans pouvoir vous le montrer ni le prouver avec des photos avant-après.

Je pense que le body training est un complément idéal à une activité physique normale (être actif dans la vie de tous les jours ou faire un peu de cardio) et une bonne alimentation. Ce n’est pas l’équivalent de 4h sur un tapis en zone « brûlage de graisse ».

De mon côté, bien que je m’en doutais en regardant le miroir, j’ai acheté une balance qui prend 19 mesures différentes et j’ai du me rendre à l’évidence : j’ai 7,5kg de gras à perdre pour sortir de la zone « surpoids ».

What’s next ?

J’envisage de recommencer le cardio en salle mais je vis à équidistance entre un Basic Fit et un Jim’s. N’étant disponible pour le sport qu’une semaine sur deux, je trouve ça dommage de payer un abonnement mensuel (même si il coûte moins cher qu’une séance de body training :D). Je cherche encore vers quoi me diriger pour brûler mon gras.

Du coup j’ai envie de me racheter un fitbit mais ce serait une folie. 😇 Ca reste le seul moyen de monitorer quand je suis en zone brûlage de graisse.

Ca ne fait pas une semaine que je tiens mais je suis déjà fière de mon mood «  » »régime » » ». Adieu les crasses au bureau (les congés vont aider à la detox), encore moins de sucre dans le café, des protéines le matin, aller chercher de bons ingrédients à cuisiner chez Farm, continuer le magnésium, bref vous voyez le genre.

Le fait que le body training coûte 35€ la séance me motive d’autant plus à respecter mon corps et ne pas ruiner le coût et les efforts sur place bêtement.

Si vous avez des questions précises sur la pratique, contactez-les, je n’oserais pas répondre à leur place. Mais si vous voulez suivre mon avancée vers mon corps de rêve 😁 suivez-moi sur Instagram ou contactez-moi sur Facebook !

En toute transparence
Article sponsorisé. Contenu rédigé par moi-même et validé par FlightRight.